Quand j’ai appris que j’étais enceinte de C. c’était dur. Dur de ne pas l’avoir choisie, dur de ne pas avoir pu contrôler, dur d’avoir peur…

C. est née et depuis je vis une angoisse chaque mois.

Quelle angoisse ? Retomber enceinte !

Je vous entends déjà ! L’avortement ça existe. J’avais le choix. Je sais mais je n’étais pas seule là dedans.Mon mari était contre et moi je voulais un deuxième enfant mais pas si tôt…

Ce n’est pas que je ne voulais pas de C. Je l’aime ma fille. On ne peut pas parler de grossesse non désirée, mais plutôt d’une grossesse arrivée un peu trop tôt. On avait parlé de 2 ans et demi ou 3 ans d’écart. Elles ont 20 mois d’écart…

Cette angoisse est vraiment très présente. Les premiers mois j’avais trouvé l’excuse de la fatigue pour que mon mari ne me touche plus. Et puis ensuite, j’ai essayé de me laisser un peu plus aller.

Seulement le weekend qui précédait mes règles ( je suis sous pilule donc prévisible)  j’angoissais BEAUCOUP et je me faisais un test de grossesse. Autant vous dire que je peux prendre des actions chez Clearblue et que je remercie le gouvernement d’avoir opté pour les tests à 1 € (même si j’en n’ai jamais vraiment trouvé à 1€…).

J’en ai parlé aux médecins, à ma psy, à mon mari (à qui je cachais les tests au début)… Tous m’ont rassurée mais cela n’a pas suffit.

J’ai donc du me prendre en main et limiter cette angoisse. J’ai essayé d’arrêter de faire des tests TOUS les mois. Il m’arrive encore d’en faire si me règles me paraissent trop légères, si j’ai mal aux seins… mais je n’en fais plus tous les mois et c’est un grand pas.

Par contre, concernant nos relations, c’est plus compliqué avec mon mari. J’ai peur ! Peur que cela tombe à la mauvaise période, peur que ma pilule ne fasse pas effet comme elle le devrait, peur de repasser par cette période peu facile.

C. va avoir 20 mois. C’est l’âge qu’E avait quand C. est née. Je ne veux pas d’autre enfant. Je les aime mais cela suffit. Il faut maintenant que je trouve la force de faire un peu plus confiance en ma contraception, en mon corps mais on peut dire que ce 12 juin 2014, quelque chose n’a pas fonctionné comme il se devait…

Publicités