Depuis que je suis tombée enceinte de mon aînée, je rêve de vacances, de farniente, de soleil, de détente… Bref, tout ce dont rêve une jeune maman…mais on n’avait pas franchi le cap entre les grossesses, les débuts difficiles avec bébé 1 puis bébé 2, le boulot…

Tout est parti d’une blague de mon mari qui m’annonce qu’il est tombé sur une offre internet d’un séjour en all inclusive à 1700 euros pour 4 aux Baléares. Pas de détails, je lui dis de réserver !  Après relecture l’offre n’était pas intéressante (transfert aéroports non compris, repas incertains, avis négatifs…)

Maintenant qu’on avait cette idée en tête, difficile de ne pas s’imaginer sur les transats ! On s’est mis en quête de trouver un voyage pas trop cher. On était en février quand on s’est mis à faire le tour des agences de voyage. Nous avions sélectionné peu de destinations : Les Baléares pour le côté « je ne fais rien » à bas prix, la Grèce ou la Crète, l’Italie et l’Espagne. On oublié l’Italie pour des questions de finances et la Grèce et la Crète parce qu’on avait peur d’être frustré de ne pas pouvoir visiter tout ce que l’on voulait avec les petites (ce sera pour dans quelques années…).

C’est finalement sur internet qu’on a craqué. Un séjour à Majorque en all inclusive de 7 jours (à l’est de l’île). Je recommande Havas voyages qui a répondu très rapidement à chaque question que nous posions par mail.

C’est parti !

Le jour du départ arrive et nous prenons l’avion à Toulouse avec la compagnie Vueling. Après une heure de vol qui s’est plutôt bien passée pour les filles, nous atterrissons à l’aéroport de Palma de Majorque. Il fait chaud ! Température extérieure de 38° ! Vivement l’arrivée à l’hôtel… Après avoir récupéré les bagages et la poussette qui nous accompagne aussi (gratuitement quand on voyage avec un bébé avec la plupart des compagnies aériennes) nous voilà dans la foule de l’aéroport à chercher désespérément comment rejoindre l’hôtel. Là ce fut compliqué ! Tout le monde parle espagnol et avec mes pauvres restes du lycée on essaie de se débrouiller. On trouve au bout d’une demi-heure et c’est parti pour 1h de bus pour rejoindre notre lieu de séjour.

DSC00175.JPGLes filles sont très sages. On a pris l’avion vers l’heure du repas. Elles ont mangé pendant le vol et c’est l’heure de la sieste. Elles s’endorment rapidement dans le bus.

Arrivés à l’hôtel et après les formalités d’usage pour récupérer les clés de notre appartement, nous nous installons.

Nous rejoignons rapidement le bar/snack afin de nous rafraîchir et les filles veulent une glace. Le snack se situe à l’extérieur et est partiellement couvert. Nous y passerons pas mal de temps pour les apéros, rafraîchissements et soirées nocturnes…

Des vacances ?

Tous les jours, on avait à peu près la même « routine » : Réveil des filles et biberons, habillage et petit déjeuner au restaurant de l’hôtel, retour à l’appartement et brossage de dents puis départ pour excursion ou piscine. Nous rentrions vers 13h pour déjeuner et ensuite nous mettions les filles au lit pour la sieste. Les deux premiers jours les siestes ont été très longues (pour nous aussi). Ensuite, le rythme était plus perturbé et la sieste parfois inexistante… Nous prenions ensuite le goûter au snack et nous allions à la piscine ou en ballade. Vers 19h30 20h nous repartions dîner et passions la soirée en promenade dans la station balnéaire ou au snack devant le spectacle prévu par l’hôtel.

Quelques précisions :

Notre lieu de résidence : l’hotel Gavimar Ariel Chico de Cala d’or

L’hôtel se situe dans une station balnéaire assez fréquentée il parait. En partant début juillet, il n’y avait pas tant de monde que ça. On a su après que c’était entre le 15 juillet et le 15 aout que c’était bondé. On n’est pas loin de la plage (5min à pied) et l’hôtel possède 4 piscines (3 petites et 1 plus grande).

L’appartement que nous avons loué est très simple mais assez grand pour vivre à 4 pendant une semaine. Il possède une petite terrasse avec vue sur l’une des piscines de l’hôtel et comme nous l’avions demandé un lit parapluie est installé pour C.

Le restaurant : Les trois repas étaient proposés sous la forme d’un buffet appétissant et propre. C’était bon et varié du petit-déjeuner au dîner. Le restaurant est grand et climatisé avec vue sur une des piscines. Cela reste de la nourriture espagnole donc c’était assez facile de trouver des crudités, de la salade… pour alléger un peu les repas.

Le gros bémol c’est l’heure du déjeuner : 13h (heure espagnole) ! Et pour des petites bien réglées comme les nôtres c’était très difficile de les faire tenir jusque 13H. La plupart du temps, elles étaient trop fatiguées et elles picoraient quelques trucs. Une fois, C. s’est d’ailleurs endormie alors qu’elle était assise sur moi.

dsc00164

On a ensuite trouvé le truc : En leur faisant faire une petite sieste dans la matinée et en partageant un en-cas au snack vers 11h elles mangeaient correctement le midi.

Nos sorties :

Les excursions proposées par notre agence de voyage sur place étaient juste HORS DE PRIX. On s’en sortait au mieux pour 200 euros la journée et on ne sentait pas libres avec les filles. Du coup on s’est débrouillé !

  • On a pris le petit train qui se balade dans la ville pour découvrir les plages et les environs. C’était sympa comme première balade et ça nous permettait d’avoir une idée globale de ce qui nous entourait sans trop fatiguer les filles (E. s’est quand même endormie !)
  • Une sortie en bateau en pleine mer avec plancher transparent pour voir les poissons. Le concept de Starfish est sympa : un grand bateau qui propose différentes promenade en mer avec possibilité de se baigner grâce à un énorme toboggan gonflable.

C’était cher  (22€ par personne pour 2h de balade) mais c’était chouette ! On n’a vu aucun poisson mais la balade était vraiment sympa. On a rejoint chaque crique pour embarquer ou débarquer des passagers et puis on est allé jusqu’à une ville de pêcheurs (Portocolom). Là, on nous proposait de descendre visiter pour le même prix mais E. avait le mal de mer (découverte des vacances !) et on a préféré rentrer.

  • On a loué une voiture auprès de l’hôtel (56 euros la journée avec les sièges autos) et on est allé à Palma de Majorque visiter « la grande ville ». Très jolie ! On a d’abord fait un petit tour au marché pour ramener quelques souvenirs et on s’est ensuite baladé dans la rue piétonne pour rejoindre la place Major puis la cathédrale qui vaut vraiment le coup (entrée 7€ quand même !)

 

  • Les plages : On est allé à pied à la Cala Gran et à la Cala Esmeralda mais la plage avec la chaleur et les petites c’était un peu compliqué. Du coup on y allait le soir vers 18h quand il faisait moins chaud et on pouvait réellement en profiter. Beaucoup de touristes sont partis à cette heure-là et on pouvait avoir une place à l’ombre pas trop loin de la plage.

dsc00189

L’avant dernier jour, on a pris le bus de la ville pour rejoindre le parc naturel de Mondrago que mon mari voulait absolument voir. C’était sympa mais il y avait beaucoup de vagues et les filles n’ont pas aimé s’y baigner ! Pas grave, on a fait des châteaux de sable !

-Les balades dans la station de Cala d’or

Beaucoup de boutiques de tout genre ! On a pu ramener des souvenirs pour nous et nos familles. J’ai pu me ramener une paire de boucles d’oreille avec des perles de Majorque et en ramener une pour ma maman montée sur pendentif. On a aussi fait plaisir aux petites en ramenant des poupées, bracelets…

La station est remplie de restaurants mais puisque nous étions en all inclusive nous n’y sommes pas allés.

Pour conclure, nous avons passé une semaine vraiment sympa à Majorque. On a réussi à couper avec le monde extérieur et à être un peu plus en famille. La gestion des filles étaient compliquée avec le changement de rythme et c’est surtout au niveau des repas que l’on a trouvé ça difficile. On a l’impression de ne jamais avoir été à table en même temps… Ça nous a fait beaucoup de bien de ne rien avoir à penser d’autres qu’à nous : pas de ménage, de cuisine, juste nous et nos enfants (merci le all inclusive). C’est vrai que c’était fatigant ! Peut-être que nous y retournerons dans quelques années rien que tous les deux pur vraiment nous reposer !

Publicités